Bail meublé ou vide : quelles sont les différences ?

Bail meublé ou vide : quelles sont les différences ?

Immobilier - Location saisonnière - 11/2021

Si vous être propriétaire d’un bien et que vous souhaitez le mettre en location, 2 choix se présenteront à vous. Mettre votre bien avec un bail meublé ou un bail vide. Un bail permet de définir juridiquement les obligations et les droits du propriétaires ainsi que ceux du locataire Il existe plusieurs différences entre un bail d’habitation vide et un meublé.


  • La durée du bail

Tout d’abord, il existe une différence quant à la durée de chaque bail. En effet, la durée d’un bail vide est de 3 ans tandis que celle d’un meublé est de 1 an minimum et 9 mois si le locataire est étudiant.e.


  • Le dépôt de garantie

Lorsque vous êtes bailleur, il vous est possible de réclamer un dépôt de garantie pour couvrir les frais d’éventuels manques du locataire comme des loyers ou charges impayés ou la réalisation de travaux locatifs, … Pour un logement vide, le dépôt de garantie est de 1 mois maximum face à 2 mois pour un logement meublé.


  • Le préavis

Il existe plusieurs préavis applicables en fonction du bail choisi. Si le logement est vide, alors le préavis et de 1 mois en zone tendue et 3 mois dans les autres zones. Tandis que si celui-ci est meublé, le préavis est de 1 mois.

Une lettre de congé doit être adressée au bailleur par lettre recommandée, acte d’huissier ou par le biais d’une remise en main propre contre un émergement ou un récépissé. Le bailleur a également le droit de mettre fin à la location de son bien à chaque échéance du contrat. Cependant, il est impossible de le rompre si le bail est en cours.


  • L'ameublement du logement

Dans le bail de location doit stipuler toutes les informations concernant le logement. Si celui-ci est meublé, alors un certain minimum est demandé :

- Literie avec couette ou couverture

- Volets ou rideaux dans les chambres

- Réfrigérateur

- Plaque de cuisson ou micro-onde

- Congélateur ou un compartiment dans le réfrigérateur

- Assez de vaisselle pour les locataires

- Des ustensiles de cuisine

- Une table avec des chaises

- Du rangement

- Des luminaires

- Du matériel d’entretien


  • La fiscalité

Si vous êtes loueur non professionnel et que vous louer un logement meublé, les revenus que vous percevez seront soumis à l’impôt sur le revenu tandis que si vous louez un bien non meublé, il sera obligatoire de déclarer les loyers que vous recevez dans vos revenus.


Crédit photo : Pinterest

Mots clés : location immobilier, location appartement, location maison, agence immobilière, accompagnement dans les projets immobiliers


Revenir sur les articles MHC
Contributeur
Avatar Léa Tavernier

S'inscrire à notre Newsletter


COVID-19 : LES MESURES EXCEPTIONNELLES